Français
Rechercher
K

Étude de cas collective

L’étude de cas collective permet de traiter une question ou un problème (un « cas ») grâce aux connaissances du groupe. Chaque personne a la possibilité de demander de l’aide lors de brèves consultations et de recevoir aussitôt les conseils de deux autres personnes. Le coaching entre pairs permet de découvrir des solutions du quotidien, des modèles ingénieux et de nouvelles approches. Il s’agit d’un moyen simple et efficace d’étendre le coaching au-delà des canaux de communication formels.

Configuration de la salle et nombre de participants

Pour l’étude de cas collective, le groupe doit compter au moins trois personnes réunies dans une salle de groupe (des groupes de 4 personnes sont également possibles, 2 étant le minimum). Si plusieurs cas doivent être traités, le groupe reste ensemble lors du changement de rôle. Ainsi, chaque personne du groupe est tantôt celle qui présente le cas, tantôt celle qui donne des conseils.

Mise en œuvre

Une personne décrit la question ou le problème, les autres écoutent le « cas », discutent et donnent des conseils. À la fin de la session, la première personne formule ses conclusions et donne un bref feedback aux deux autres. Les rôles sont ensuite échangés et la personne qui présentait le cas devient celle qui donne des conseils, et inversement. En attribuant ces rôles, on peut alterner entre plusieurs cas et expérimenter un changement de perspective en les inversant : tantôt on demande un conseil, tantôt on conseille les autres.
Chaque cas dure environ 25 minutes et suit un déroulement en 4 étapes :
  1. 1.
    Une personne présente le cas aux autres, qui ont pour rôle de conseiller. Pendant ce temps, ces dernières éteignent leur micro, écoutent attentivement et, si nécessaire, prennent des notes. 5 minutes
  2. 2.
    Elles posent des questions de compréhension, auxquelles la première personne répond. 5 minutes
  3. 3.
    La personne ayant présenté le cas éteint son micro. Celles qui ont écouté communiquent à présent leurs réflexions sur ce cas. La première personne écoute attentivement et, si nécessaire, prend des notes. 10 minutes
  4. 4.
    Celle-ci rallume son micro, résume et communique ses retours sur cette étude de cas. 5 minutes
Il est important de désigner à l’avance une personne chargée de surveiller le temps, qui utilisera un timer de téléphone portable pour s’assurer que les étapes de travail (idéalement visualisées dans un document partagé) sont respectées.